Tsar-Bomba, la plus grosse bombe nucléaire jamais larguée sur terre

Si vous aviez encore des doutes sur la puissance de destruction détenue par les hommes, l’article suivant se chargera de les dissiper. Et après avoir vu ça, dites vous que ce n’est rien comparé à ce qu’il reste en « stock ». La qualité des images n’est pas au top mais elles datent du 30 octobre 1961. Pas vraiment de HD à cette époque.

La Tsar-Bomba au moment de son largage. Munie d’un petit parachute pour la ralentir, histoire que l’avion, volant pourtant à 13000 m d’altitude, puisse avoir le temps de s’en aller loin. Très loin. Très très loin.

La Tsar-Bomba au moment de son largage. Munie d’un petit parachute pour la ralentir, histoire que l’avion, volant pourtant à 13000 m d’altitude, puisse avoir le temps de s’en aller loin. Très loin. Très très loin.

Selfie raté du pilote qui a tourné la tête au même moment. L’explosion est impressionnante. Normal avec une boule de feu de 7 km de diamètre.

Selfie raté du pilote qui a tourné la tête au même moment. L’explosion est impressionnante. Normal avec une boule de feu de 7 km de diamètre.

La bombe créa un champignon de 65 km de haut sur un diamètre de 30-40 km. 65 km de haut représente 7,34 fois l’Everest et presque 216 tours Eiffel.

La bombe créa un champignon de 65 km de haut sur un diamètre de 30-40 km. 65 km de haut représente 7,34 fois l’Everest et presque 216 tours Eiffel.

On a vu des couchers de soleil plus sympathiques. Mais ce qui est sûr c’est qu’on ne pouvait pas louper l’explosion, visible à plus de 1000 km. Et si vous vous trouviez à moins de 100 km, vous étiez simplement brulé au 3ème degré. La chaleur quant à elle a été ressentie jusqu’à 300 km.

On a vu des couchers de soleil plus sympathiques. Mais ce qui est sûr c’est qu’on ne pouvait pas louper l’explosion, visible à plus de 1000 km. Et si vous vous trouviez à moins de 100 km, vous étiez simplement brulé au 3ème degré. La chaleur quant à elle a été ressentie jusqu’à 300 km.

La bombe détruisit tout dans un rayon de 25 km et d’énormes dégâts furent faits jusque dans un rayon de 35 km.

La bombe détruisit tout dans un rayon de 25 km et d’énormes dégâts furent faits jusque dans un rayon de 35 km.

Et pour vous aider à bien visualiser, voici ce qui ce serait passé si la bombe était tombée sur Paris. Enfin, sachez aussi que cette dernière a été « limitée » à 57 Mégatonnes pour ne pas faire trop de dégâts et que des bombes bien plus puissantes existent aujourd’hui.

Et pour vous aider à bien visualiser, voici ce qui ce serait passé si la bombe était tombée sur Paris. Enfin, sachez aussi que cette dernière a été « limitée » à 57 Mégatonnes pour ne pas faire trop de dégâts et que des bombes bien plus puissantes existent aujourd’hui.

Voici deux vidéos filmées le jour du largage. Très impressionnant. Et très stupide…